AFP :

L’industrie pétrolière et gazière du Royaume-Uni aura perdu quelque 120 000 emplois directs et indirects entre 2014 et la fin 2016 du fait de la chute des prix de l’or noir, a déploré vendredi la fédération professionnelle du secteur. L’exploitation des gisements en mer du Nord représentait quelque 450 000 emplois en 2014, année où le nombre d’employés a atteint son pic, a expliqué Oil & Gas UK dans un communiqué. Cela recouvrait les emplois directement concernés par l’extraction pétrolière et gazière, mais aussi les emplois indirects générés pour les fournisseurs jusqu’à ceux de services de restauration et d’hôtellerie entourant l’activité.

Lire sur La Presse