Ariane Perron-Langlois / ICI Radio-Canada : 

Les municipalités de La Mitis s’opposent aux projets pétroliers et gaziers sur leur territoire tant qu’elles n’obtiendront pas le droit d’encadrer l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures, et celui de réclamer des redevances. Dans une résolution adoptée à l’unanimité, mercredi soir, les maires des 16 municipalités de la municipalité régionale de comté (MRC) de La Mitis demandent également à Québec de modifier le projet de loi 106 sur le développement des hydrocarbures. (…) « Sur le territoire qu’ils veulent [explorer], c’est la rivière Mitis, explique le préfet. C’est elle qui fournit l’eau à plusieurs municipalités ici. C’est surtout une question de protection de l’eau potable. » Réginald Morissette précise que les portes de La Mitis ne seraient pas nécessairement fermées à l’exploration et l’exploitation pétrolière si la loi 106 était modifiée, et que les projets seraient alors évalués au cas par cas. (…) Présent dans la salle lors de l’adoption de cette résolution, le cofondateur du groupe « Non à une marée noire dans le Saint-Laurent », Martin Poirier, a salué l’initiative de la MRC, mais aurait préféré que les élus ferment complètement la porte aux projets pétroliers dans la région.

Lire sur ICI Radio-Canada