Le Devoir :

L’année 2015 s’est caractérisée par une dégringolade générale dans le secteur minier. Les 40 plus grandes sociétés minières du monde ont battu de nouveaux records de pertes et de capitalisation. Le cabinet PwC a dressé un bilan 2015 plutôt sombre dans son rapport annuel mondial, Mine. Les 40 plus grandes minières ont enregistré collectivement une perte nette (de 27 milliards $US) pour la première fois. Leur capitalisation boursière a chuté de 37 %, effaçant tous les gains réalisés durant le supercycle des matières premières, note le cabinet.

Lire sur Le Devoir

Ajout : 

ICI Radio-Canada : L’or a bien tiré son épingle du jeu malgré des marchés miniers mondiaux au ralenti en 2015