Alexandre Shields / Le Devoir :

Les femelles et les jeunes constituent la majorité des individus retrouvés morts depuis 2010

La mortalité élevée chez les bélugas du Saint-Laurent inquiète de plus en plus les scientifiques, qui peinent toujours à en déterminer précisément les causes. Un total de 14 individus ont été retrouvés morts cette année, dont une majorité de femelles et de jeunes.

Selon le bilan publié jeudi par le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins, sept des huit carcasses de bélugas adultes étaient des femelles, « dont une jeune femelle lactante qui avait donné naissance l’an dernier et une autre qui avait mi bas deux à trois semaines plus tôt, à en juger par la condition de son utérus ».

annee-noire-pour-les-belugas_pf

(…) Qui plus est, selon les plans de la Stratégie maritime des libéraux, des secteurs cruciaux pour les bélugas seront soumis à un trafic maritime accru au cours des prochaines années. Québec compte en effet développer une zone industrialo-portuaire à Saguenay et une autre à Cacouna, une région maritime considérée comme la pouponnière des bélugas.

Lire sur Le Devoir