Laurence Clavel / Le Devoir :

La première analyse mondiale complète de l’année dernière a confirmé que 2016 a été l’année plus chaude jamais enregistrée, selon le Copernicus Climate Change Service (C3S). L’an dernier, la planète s’est en effet réchauffée de près de 1,5 °C, selon les chiffres publiés par ce composant du programme d’observation Copernicus.

Les derniers résultats montrent que la température mondiale a dépassé d’environ 1,3 °C les températures moyennes typiques de la moitié du XVIIIe siècle. De plus, l’année 2016 a été plus chaude de près de 0,2 °C que 2015, qui détenait jusqu’à maintenant le record.

Lire sur Le Devoir