AFP :

Washington | Tout porte à croire que 2016 va devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée sur la planète, surpassant 2015, la température moyenne des dix premiers mois de l’année ayant été les plus chauds depuis le début des relevés en 1880.

«Il est probable que nous allons finir l’année sur un réchauffement record», a estimé Jessica Blunden, une climatologue de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) en présentant les températures sur le globe en octobre.

«Et même si cela ne se produit pas, 2016, 2015 et 2014 seront les trois années les plus chaudes depuis 1880», a-t-elle dit pendant une téléconférence de presse.

Le mois dernier a été le troisième mois d’octobre le plus chaud sur la Terre dans les annales. Selon la NOAA, septembre avait marqué la fin des records mensuels consécutifs de chaleur enregistrés pendant seize mois.

Lire sur Le Journal de Montréal