AFP :

Près d’un quart des décès dans le monde découlent d’une cause liée à l’environnement au sens large, qui va de la pollution, en passant par le suicide ou les accidents de la route dus à un mauvais état des routes, selon l’OMS. Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, publié mardi, estime qu’en 2012, quelque 12,6 millions de décès étaient à mettre notamment sur le compte de la « pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition à des substances chimiques, le changement climatique, et les rayons UV », qui provoquent une centaine de maladies ou de traumatismes chez les humains.

Lire sur La Presse