Claude Bouchard / Journaliste :

La mine Canadian Malartic est l’entreprise qui a obtenu le plus d’avis de non-conformité sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec en 2015. Des documents obtenus grâce à la Loi sur l’accès à l’information révèlent que la compagnie a reçu 32 avis du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques. La minière cumule les infractions à la Loi sur la qualité de l’environnement depuis son implantation.

Lire l’article sur le site de Radio-Canada