Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) Le maire Régis Labeaume prévient les électeurs de la région: il n’y aura jamais de tunnel pour relier Québec et Lévis si les coûts sont aussi élevés qu’il l’anticipe, soit autour de 5 milliards $. Les politiciens qui en feront la promotion «vous invitent à un dîner de cons, pour vous prendre dans un piège à cons». En pleine rentrée politique, le maire de Québec ne mâche pas ses mots pour exprimer à quel point il ne croit «absolument pas» à un troisième lien routier entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent. «Je vous annonce que si c’est le prix que moi, je pense, ça se fera jamais parce qu’il n’y a pas un gouvernement qui va vouloir faire ça. Je dis ceci à la population : gare aux politiciens, faites attention aux politiciens. S’il y a des politiciens qui vous disent qu’ils sont pour et qu’il faut que ça se fasse, ils vous mentent. Ils vous invitent à un dîner de cons, pour vous prendre dans un piège à cons», a-t-il lancé en entrevue éditoriale au Soleil, vendredi.

Lire sur Le Soleil

Ajout : 

Le troisième lien ne rallie pas les politiciens

Jean-Michel Genois Gagnon / Le Soleil :

(Québec) Le projet d’un troisième lien reliant Québec et Lévis est-il réaliste? Dans le coin gauche, le maire Régis Labeaume, dont la réponse est un non catégorique; dans le coin droit, le provincial et le fédéral qui refusent de baisser les bras, soulignant «attendre les résultats des études» avant de prendre position. (…)

M. Labeaume va même jusqu’à dresser un parallèle avec le pont de Québec, dont le dossier de la peinture traine en longueur depuis plusieurs mois. «Vous avez le Parti libéral qui a dit qu’il allait faire quelque chose et il n’était pas sitôt élu qu’il a dit: « Ah non, s’cusez, on peut pas. » Ça va faire exactement la même affaire.» Joint par Le Soleil, le ministre de la Famille et député de Québec Jean-Yves Duclos assure que les démarches continuent dans le dossier du pont de Québec, qu’il n’est pas au point mort.

Lire sur Le Soleil