ICI Radio-Canada avec La Presse Canadienne :

Attendu àli Montréal mardi soir pour participer à une assemblée publique portant sur l’accord de libre-échange Canada-Europe, le militant écologiste français José Bové s’est vu confisquer son passeport par les autorités douanières et doit être expulsé du pays mercredi après-midi.

José Bové devait prendre la parole en soirée au cours de l’assemblée à laquelle prenaient part de nombreux groupes tels que la Confédération des syndicats nationaux (CSN), le Conseil des Canadiens et le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC). Les services douaniers lui ont toutefois refusé le droit d’entrer au pays et l’ont interrogé sur son « passé activiste ».

Lire sur ICI Radio-Canada

Manifestations à Paris contre l’accord Canada-UE

AFP :

Une trentaine de représentants des organisations Attac, Confédération paysanne et les Amis de la terre ont manifesté mardi matin devant le ministère de l’Agriculture contre le CETA, l’accord économique et commercial global entre l’Union européenne et le Canada. Les manifestants, habillés en tenues de chantier, avaient installé devant l’entrée du ministère des panneaux «Permis de démolir» indiquant que le ministère de l’Agriculture était transféré au ministère de l’Industrie à la demande des «multinationales», a constaté une journaliste de l’AFP.

«Le gouvernement s’évertue à présenter le CETA comme un accord vertueux et bénéfique pour les intérêts français, tout en laissant croire qu’il ne veut pas de son grand frère, le TAFTA. Nos trois organisations rappellent que la signature du CETA sacrifierait notre souveraineté démocratique et des pans entiers de notre agriculture», ont assuré les manifestants dans un communiqué.

Lire sur Les Affaires