Mike de Souza / National Observer (traduction écoQuébec Info) :

L’analyse du gouvernement Trudeau d’un projet majeur de pipeline pancanadien a été sous les projecteurs jeudi alors que l’Office nationale de l’énergie (ONÉ) a dévoilé des documents controversés à propos d’une rencontre privée. L’ONÉ a été obligée de s’excuser pour des déclarations fausses et trompeuses au sujet de cette rencontre. Les critiques disent que ces documents prouvent que l’ONÉ n’est pas digne de confiance pour une analyse équitable de l’oléoduc et de l’industrie pétrolière. Les documents sont composés de courriels et de notes personnelles, et ils démontrent que Jacques Gauthier, un membre de l’ONÉ, a invité l’ancien Premier ministre Jean Charest pour discuter du pipeline Énergie Est de TransCanada en décembre 2014. (…)

Charest, qui a quitté la politique, était sous contrat à l’époque pour TransCanada, une multinationale de l’énergie basée à Calgary. L’ONÉ, qui a les pouvoirs d’une cour fédérale, n’a pas le droit de discuter en privé à propos de dossiers qui sont en train d’être révisés par l’Office.

Lire sur le National Observer (en anglais)

Huffington Post : Énergie Est : l’ONÉ a rencontré Jean Charest quand il travaillait pour TransCanada

Le Devoir : Le projet Énergie Est rattrape Charest

Le Journal de Montréal : Pipeline Énergie Est: Jean Charest a rencontré l’Office national de l’énergie alors qu’il travaillait pour TransCanada

National Observer (8 juillet 2016) : Charest a eu une rencontre secrète avec l’ONÉ pendant qu’il était sous contrat avec TransCanada

National Observer (15 juillet 2016) : Rencontre entre Charest et l’ONÉ : le NPD veut l’opinion du commissaire au lobbying