AFP :

Le président des États-Unis Donald Trump prendra position «d’ici la fin mai» sur l’accord de Paris sur le climat, signé fin 2015 par plus de 190 pays, dont les États-Unis, mais qu’il a vivement critiqué durant la campagne, a annoncé jeudi la Maison-Blanche.

«Nous sommes en train d’examiner les questions liées à l’accord et comptons aboutir à une décision d’ici le sommet du G7 (en Italie) fin mai, si ce n’est plus tôt», a déclaré Sean Spicer, porte-parole de l’exécutif américain.

Dans un discours au cours duquel il n’a pas mentionné une seule fois la question du changement climatique, Donald Trump a lancé mardi l’offensive contre les initiatives de son prédécesseur démocrate Barack Obama sur ce thème et promis un renouveau de l’industrie du charbon.

Lire sur Le Journal de Montréal

La Presse : «Impossible» d’empêcher le réchauffement climatique, juge Poutine

Le Huffington Post Québec : Audition tendue entre scientifiques et élus climato-sceptiques au Congrès