Geneviève Génier Carrier d’après le reportage de France Beaudoin / ICI Radio-Canada :

Au Bas-Saint-Laurent, des acériculteurs croient que le Québec pourrait se positionner avantageusement en devenant le premier producteur de sirop d’érable carboneutre.

Le Québec est le principal producteur de sirop d’érable de la planète, mais il fait face à une concurrence de plus en plus grande des États-Unis et des provinces voisines.

Au Témiscouata, des acériculteurs proposent de se tourner vers des modes de production plus écologiques, sans émission de gaz à effet de serre.

De promouvoir un sirop plus vert ou plus écologique, qui a utilisé très peu de pétrole ou peu de pétrole, ça va attirer des consommateurs tout comme le bio les attire.
– Valérie Patoine, acéricultrice

Lire sur ICI Radio-Canada