ICI Radio-Canada :

Des équipements et de la machinerie de l’entreprise Pétrolia ont été vandalisés sur l’île d’Anticosti.

Pétrolia confirme que ces actes ont eu lieu sur le site Canard.

Un ou des individus se sont rendus sur le site de Canard et ont saccagé plusieurs équipements qui étaient déjà installés. C’était un des sites sur lesquels on était prêt en fait, qu’on avait installé nos équipements pour l’été prochain.
–Jean-Francois Belleau, directeur des affaires publiques et gouvernementales chez Pétrolia

Il fait état de sabotage de génératrices, de tuyaux et de bassins de rétention, tous installés récemment.

Les dégâts ont été constatés par une entreprise sous-traitée pour la surveillance en début de semaine, selon M. Belleau. Pétrolia a ensuite porté plainte. Les dommages sont évalués à plusieurs dizaines de milliers de dollars, selon la Sûreté du Québec.

Lire sur ICI Radio-Canada

Anticosti: saccage des installations de Pétrolia

Geneviève Lajoie / Le Journal de Québec :

La Sûreté du Québec a reçu un appel mercredi matin pour des méfaits sur de l’équipement et de la machinerie commerciale. En raison des conditions météorologiques difficiles, l’équipe d’enquêteurs n’a pu se rendre sur place avant hier.

«On peut évaluer les dommages à plusieurs dizaines de milliers de dollars», a précisé la porte-parole du district Nord de la SQ, la sergente Marie-Josée Ouellet. Un technicien en identité judiciaire a également été dépêché sur l’île. «Il va y avoir enquête», a-t-elle insisté.
Pompes « sabotées »

Les pompes qui remplissent les bassins d’eau, qui serviront à forer par fracturation hydraulique, «ont été sabotées avec du sable», explique le porte-parole de Pétrolia, Jean-François Belleau.

Lire sur Le Journal de Québec