Richard Béliveau / Le Journal de Montréal :

Une étude récente suggère que deux additifs très utilisés par l’industrie alimentaire, le polysorbate 80 et la carboxyméthylcellulose, favorisent le développement du cancer colorectal. Une autre excellente raison de cuisiner soi-même ses repas pour mieux contrôler le contenu de son assiette.

En plus de contenir des quantités souvent astronomiques de sucre, de gras et de sel, plusieurs aliments industriels renferment également des émulsifiants comme le polysorbate 80 et la carboxyméthylcellulose. Ces molécules synthétiques sont particulièrement appréciées par les fabricants industriels, car elles possèdent la propriété de lier à la fois le gras et l’eau (comme un détergent), ce qui leur permet de donner une texture onctueuse et homogène aux aliments transformés.

Des études récentes indiquent cependant que la capacité de ces émulsifiants à dissoudre les graisses pourrait perturber certaines barrières protectrices dont la fonction requiert justement d’être insoluble dans l’eau. La couche de mucus qui recouvre la surface de l’intestin, par exemple, doit demeurer intacte pour éviter que les centaines de milliards de bactéries intestinales entrent en contact avec la circulation sanguine.

Lire sur Le Journal de Montréal