ICI Radio-Canada :

Quelque 300 agriculteurs d’un peu partout au Québec ont manifesté, vendredi matin, devant les bureaux du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, à Cowansville. Ils exigent le report de l’entrée en vigueur de la refonte du programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA) prévue le 1er janvier 2017.

« Cette refonte fera extrêmement de tort à près de 7000 fermes de la Montérégie puisqu’elles pourraient avoir à payer huit millions de dollars de plus par année. La Fédération, avec l’appui de la Fédération des municipalités du Québec, demande au gouvernement du Québec de reporter d’un an cette réforme et de réunir tous les intervenants concernés pour trouver des solutions viables à long terme », a expliqué le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie, Christian Saint-Jacques.

Voir sur ICI Radio-Canada