ICI Radio-Canada :

Trois jours après une rencontre entre le ministre David Heurtel et le maire de Québec, le ministère de l’Environnement a dépêché son laboratoire mobile pour effectuer des tests de qualité de l’air aux abords de l’usine de peinture Anacolor, dans le secteur Cap-Rouge, où le voisinage dénonce des odeurs persistantes venant de l’entreprise.

Découvrez tous les articles sur Anacolor

Le ministre de l’Environnement a également souligné avoir fait parvenir un huitième avis de non-conformité à l’entreprise, qui avait jusqu’au 1er février pour réduire ses émanations de 90 %.

« On veut avoir les données les plus récentes en matière de qualité de l’air », a précisé David Heurtel.

« Nos techniciens prennent des relevés un peu partout dans le coin et vont les analyser pour ensuite les communiquer à la santé publique et s’en servir pour évaluer la situation », a expliqué le porte-parole du ministère, Clément Falardeau.

L’opération qui a duré pratiquement toute la journée lundi devait permettre d’établir un « portrait d’ensemble à un moment donné ».

Lire sur ICI Radio-Canada