Réal Pelletier, Longueuil / Opinion, Le Devoir :

J’ai beaucoup apprécié dans Le Devoir de ce matin l’évocation, à la une, d’un classement d’Anticosti à l’UNESCO ; mais aussi, en page Idées, cette fine suggestion d’un lecteur, André Clouâtre, de greffer un sentier de randonnée pédestre bordant la totalité de la côte. Je crois que ce sentier devrait se doubler d’une piste cyclable, l’ensemble pouvant devenir une formidable piste de ski de fond en hiver. Ce qui devrait procurer à cet ensemble d’activités touristico-sportives un meilleur service d’accueil et d’entretien qu’un seul sentier de randonnée pédestre.

Lire sur Le Devoir