Charles Alexandre Tisseyre / ICI Radio-Canada :

Nature Québec réaffirme son opposition aux activités de fracturation hydraulique sur l’île d’Anticosti dans la foulée de la publication du rapport de l’évaluation environnementale stratégique. Les auteurs du rapport ne s’opposent pas à ce procédé d’extraction du pétrole, mais ils recommandent au gouvernement de prendre plusieurs précautions. Nature Québec croit pour sa part que cette technique comporte trop de risques pour l’environnement. « On demande au gouvernement de mettre fin au projet pétrolier sur Anticosti et de ne pas émettre les certificats d’autorisation », explique la chargée de projet Sophie Gallais.

Lire sur ICI Radio-Canada

Rapport de Nature Québec : Anticosti et Pétrole : Faits – Enjeux – Perspectives d’avenir