Marlène Joseph-Blais / ICI Radio-Canada :

La Municipalité de L’Île-d’Anticosti cherche l’appui du public, quelques mois après avoir lancé des démarches pour faire inscrire l’île sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Un site web a été mis en ligne pour permettre aux citoyens du Québec et d’ailleurs au Canada de manifester leur appui à ce projet.

L’UNESCO exigerait seulement l’accord des populations directement touchées, selon Sarah-Maude Belleville-Chénard, chargée de projet à la municipalité de L’Île-d’Anticosti.

Lire sur ICI Radio-Canada

Site Web (pétition) : Anticosti Mondial

Ajout :

Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO: Anticosti demande l’appui des Québécois

Steeve Paradis / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Baie-Comeau) Désormais appuyée par des spécialistes mondiaux dans sa démarche, la municipalité de L’Île-d’Anticosti sollicite maintenant l’appui de la population du Québec dans sa candidature pour accéder à la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cette offensive est d’ailleurs lancée ce matin, par l’intermédiaire du www.anticostimondial.org, où on explique le projet. C’est aussi l’endroit où on peut appuyer la cause, qui recherche un minimum de 10 000 sympathisants. «Sur l’île, la grande majorité des gens est en faveur», confie celle qui prépare le dossier de candidature, Sarah-Maude Belleville-Chénard. «On sollicite maintenant l’appui des gens de la Côte-Nord et du reste du pays.»

«C’est le joyau du Saint-Laurent et sa valeur en fait un site géologique, paysager et culturel unique au monde», enchaîne le meilleur vendeur des beautés d’Anticosti, son maire John Pineault, qui a l’appui de la communauté innue d’Ekuanitshit dans ce dossier.

Le professeur André Desrochers, du Département des sciences de la Terre et de l’environnement à l’Université d’Ottawa, en pense la même chose. «Les fossiles d’Anticosti illustrent un tournant critique de l’histoire de la vie sur Terre; la quasi-disparition de la vie dans les océans, il y a 445 millions d’années. Cette période […] n’est pas représentée ailleurs au patrimoine mondial de l’UNESCO», soutient le professeur.

Lire sur Le Soleil

Anticosti veut intégrer le patrimoine mondial de l’UNESCO

Agence QMI :

(…) Pour mousser sa candidature, Port-Menier compte mettre de l’avant la beauté de l’île et ses caractéristiques géologiques et paléontologiques exceptionnelles. Avant tout connue pour ses paysages et ses chevreuils, l’île abrite aussi des fossiles qui permettent d’en apprendre davantage sur les espèces qui peuplaient la planète il y a 445 millions d’années, au moment d’une extinction de masse.

Lire sur Le Journal de Québec