La Presse Canadienne / Huffington Post :

QUÉBEC _ Un groupe écologiste invite le premier ministre Philippe Couillard à résister aux pressions exercées sur lui pour que le gouvernement autorise la prochaine étape du programme d’exploration d’hydrocarbures sur l’île d’Anticosti. Selon Nature Québec, M. Couillard ne doit pas banaliser l’impact environnemental de trois forages par fracturation hydraulique, une méthode controversée qui nécessite l’injection de produits chimiques dans le sol.

Lire sur le Huffington Post