Alexandre Shields / Le Devoir :

Les partenaires de la Société en commandite Hydrocarbures Anticosti ont une semaine pour s’entendre sur la suite des choses dans le projet d’exploration pétrolière sur l’île, a tranché mercredi la Cour supérieure. Sans quoi, la Cour devra statuer sur la demande d’injonction de Pétrolia, qui veut forcer le gouvernement du Québec et l’entreprise Saint-Aubin à respecter leurs engagements financiers. Il faut dire que la situation presse, selon Pétrolia. Hydrocarbures Anticosti, mise sur pied pour mener le projet d’exploration pétrolière sur l’île, risque de manquer de fonds dès vendredi, a déploré la pétrolière en présentant sa demande d’injonction en Cour supérieure.

Lire sur Le Devoir

La Presse : La Cour ordonne à Pétrolia et Québec de négocier