Guillaume Bourgault-Côté / Le Devoir :

La compagnie dénonce «l’hostilité» de Couillard et de Heurtel

Pétrolia veut son permis, et vite. Lasse d’attendre une réponse de Québec à une demande de modification d’un certificat d’autorisation faite en août, la compagnie a entamé lundi une procédure judiciaire pour forcer la main du gouvernement, qu’elle accuse d’ingérence. Dans ce nouvel épisode d’une relation d’affaires qui carbure à la méfiance depuis près d’un an, Pétrolia demande à la Cour supérieure une ordonnance « enjoignant au ministre du Développement durable [David Heurtel] d’approuver » sa demande de modification pour le site de forage Jupiter.

Déposée il y a près de trois mois, la demande demeure sans réponse à ce jour. Et Pétrolia croit que « cette négligence ou ce refus d’agir [de Québec] est la conséquence de la position dogmatique prise par le premier ministre Couillard à l’encontre du Programme Anticosti ».

Lire sur Le Devoir

Délais administratifs pour forer sur Anticosti: Pétrolia s’adresse aux tribunaux

Geneviève Lajoie / Le Journal de Montréal :

(…) L’entreprise québécoise accuse le premier ministre Philippe Couillard et son ministre de l’Environnement, David Heurtel, «d’ingérence» dans le processus de délivrance des certificats d’autorisation.

Notre Bureau parlementaire a révélé la semaine dernière que la facture du projet d’exploration des hydrocarbures sur l’île pourrait coûter deux millions $ de plus en raison de délais administratifs imposés par le gouvernement.

Le ministère de l’Environnement refuse de donner le feu vert à la pétrolière québécoise pour commencer les travaux de préparation des forages sur l’île tant que les Innus de Mingan n’auront pas été consultés une seconde fois sur le projet.

L’équipe d’ingénieurs de Pétrolia devait se rendre sur le terrain il y a trois semaines, mais le gouvernement n’avait toujours pas lancé le processus de consultation. Un retard qui aurait également des impacts environnementaux importants puisque l’entreprise devra pomper l’eau des rivières à saumon sur une plus courte période de temps.

«Le ministre Heurtel a sciemment retardé l’analyse d’une manière qui met aujourd’hui à risque la progression et la réalisation du Programme Anticosti», plaide Pétrolia dans une requête en mandamus signifiée à la Cour supérieure lundi et obtenue par TVA Nouvelles.

Lire sur Le Journal de Montréal

Anticosti : Pétrolia s’adresse au tribunal pour forcer Québec à accélérer le pas

ICI Radio-Canada :

(…) La semaine dernière, la compagnie dénonçait des retards administratifs injustifiés dans le traitement de sa demande de modification.

La demande de modification, déposée au mois d’août, permettrait à Pétrolia de déplacer le puits du site Jupiter sur Anticosti d’un kilomètre et demi.

Pétrolia souhaite ainsi éviter la construction d’un pont sur la rivière Jupiter, une rivière à saumon. Petrolia estime que ce nouveau site minimiserait les impacts du forage sur l’écosystème en plus de diminuer les coûts.

Paradoxalement, alors que la demande de modification vise à diminuer l’empreinte environnementale, le ministre [de l’environnement David] Heurtel en a sciemment retardé l’analyse d’une manière qui met aujourd’hui à risque la progression et la réalisation du Programme Anticosti.
– Pétrolia, dans une requête déposée en Cour supérieure

Lire sur ICI Radio-Canada

Ajout :

Pétrolia dénonce la «position dogmatique» de Québec

La Presse :

La compagnie Pétrolia est exaspérée d’attendre après Québec et juge que le gouvernement a une « position dogmatique » à l’encontre du Programme Anticosti.

Lundi, elle a demandé à la Cour supérieure une ordonnance « enjoignant au ministre du Développement durable [David Heurtel] d’approuver » sa demande de modification pour le site de forage Jupiter, à Anticosti. Québec n’a toujours pas répondu à cette demande déposée en août.

Pétrolia estime que « cette négligence ou ce refus d’agir [de Québec] est la conséquence de la position dogmatique prise par le premier ministre Couillard à l’encontre du Programme Anticosti ».

Lire sur La Presse

TVA Nouvelles : Couillard est «la risée» du monde des affaires, selon l’opposition

ICI Radio-Canada : Poursuite de Pétrolia : Couillard nie une possible ingérence gouvernementale