Alexandre Shields / Le Devoir :

Même si le premier ministre Philippe Couillard a réitéré jeudi que l’île d’Anticosti n’est pas un milieu propice pour l’exploitation pétrolière, les travaux en vue des forages avec fracturation continuent de progresser, confirme une vidéo obtenue par Le Devoir. C’est Hydrocarbures Anticosti, financée en majorité par Québec, qui a autorisé ces travaux. La vidéo en question, filmée par un citoyen le 27 septembre, présente un premier site préparé en vue des trois forages prévus en 2017. On peut voir que le couvert forestier a été rasé et que le site a été nivelé en vue d’accueillir la machinerie nécessaire pour réaliser les forages avec fracturation.

https://www.facebook.com/marco.anticosty/videos/10154684263884267/

Lire sur Le Devoir