Jean-François Cliche / Journaliste, Le Soleil :

(Québec) La production de miel a eu beau exploser au cours des dernières années au Québec, l’expertise pour conseiller les apiculteurs n’a pas suivi. Et c’est précisément pour combler ce vide qu’une chaire vient d’être créée à l’Université Laval. «C’est un besoin criant, dit Pierre Giovenazzo, vétérinaire spécialisé dans la santé des abeilles et titulaire de la nouvelle chaire. Au Québec, le nombre de colonies d’abeilles est passé de 40 à 50 000 au cours des cinq dernières années, et on observe la même tendance au Canada. […] Beaucoup d’apiculteurs qui ont augmenté leur nombre de ruches sont confrontés à des problèmes de gestion de cheptel, d’alimentation, de survie, comment produire de nouvelles colonies, etc. Mais il n’y a que très peu de spécialistes pour les aider.»

Lire sur Le Soleil
Audio (ICI Radio-Canada) : Améliorer la contribution insoupçonnée des abeilles