Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) La Ville de Québec lancera après les Fêtes un appel à des firmes internationales pour la production d’un concept d’aménagement des berges des cinq grandes rivières qui coulent sur son territoire. C’est le départ officiel du plan des rivières, grand projet du maire Régis Labeaume pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

Une somme de 11,3 millions $ a été réservée dans le programme triennal d’immobilisations (PTI) pour réaliser des études et démarrer des projets d’aménagement d’ici 2019.

Environ 150 000 $ seront nécessaires pour franchir la première étape, soit la production d’un concept d’aménagement global des grands cours d’eau de Québec, décliné pour les rivières Saint-Charles, Montmorency, Duberger, Cap-Rouge et Beauport et conséquent avec les interventions déjà réalisées autour du fleuve Saint-Laurent.

L’administration Labeaume a décidé d’y aller par concours ou appel d’offres sur invitation plutôt que par appel d’offres public. Le maire a assuré qu’il n’avait rien contre les firmes locales, dont il reconnaît les bonnes idées, mais il souhaite travailler avec des experts, «les meilleurs dans le monde», «des gens qui en ont déjà fait». Il a déjà un nom en tête, mais ne l’a pas dévoilé. Il a aussi ouvert la porte à une collaboration avec des professionnels de Québec.

En conférence de presse, la vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux, a présenté plusieurs exemples d’aménagements originaux et réussis dans des villes aussi diverses que Madrid (Espagne), Lyon et Nantes (France), Xian (Chine) et Toronto plus près de nous.

Lire sur Le Soleil