Daniel Carrière / Journaliste :

Une éolienne tourne depuis sept mois aux portes du cercle polaire. Cette structure géante parvient non seulement à affronter le climat extrême du Nunavik, mais elle permet aussi à la mine Raglan de réduire d’un million de litres sa consommation de diesel.

Lire l’article sur le site de Radio-Canada