AFP :

Barack Obama a exclu vendredi toute exploration pétrolière dans certaines parties de l’Arctique jusqu’en 2022, une mesure sur laquelle les républicains tenteront toutefois vraisemblablement de revenir quand ils accèderont au pouvoir l’année prochaine.

Le «Grand Old Party» et son nouveau président Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier et disposera de l’appui des deux chambres du Congrès, veut en effet étendre la production de pétrole et de gaz aux États-Unis dans des zones publiques.

La décision de M. Obama stipule qu’aucune nouvelle demande de concession d’exploration pétrolière ne sera examinée dans les mers de Chukchi et de Beaufort pendant les cinq prochaines années.

Lire sur La Presse