Charles Côté / La Presse :

L’Office national de l’énergie annonce que le panel qui siège dans le dossier du pipeline Énergie Est s’est récusé, à la suite de la controverse sur une rencontre en privé avec l’ex-premier ministre Jean Charest, devenu consultant pour TransCanada. Deux des commissaires membres de ce panel, Lyne Mercier et Jacques Gauthier, faisaient l’objet d’une demande de récusation de la part de deux organismes, Ecojustice et l’Association québécoise de lutte à la pollution atmosphérique (AQLPA). Ces commissaires avaient eu une rencontre privée avec M. Charest en janvier 2015, en compagnie du président de l’ONÉ, Peter Watson. Dans sa lettre de récusation, le commissaire Gauthier affirme que cette rencontre « n’aurait jamais eu lieu si nous avions su que M. Charest était à l’époque consultant pour TransCanada ». De son côté, la commissaire Mercier reconnaît que sa « participation aux audiences a jeté un doute sur (son) impartialité ».

Lire sur La Presse

Communiqué Équiterre : Le gouvernement Trudeau ne peut plus faire confiance à cette organisation

Communiqué Office national de l’Énergie : Récusation des membres du comité d’audience pour le projet Énergie Est

Le Journal de Montréal : Énergie Est: l’ONÉ annonce le retrait de ses membres controversés et la constitution d’un nouveau comité d’audience

Ajout : 

L’ONE forcé de remplacer tout le comité

Philippe Orfali / Le Devoir :

(…)  Plus tôt cette semaine, plus de 50 organisations ont envoyé une lettre au premier ministre Trudeau afin de réclamer une réforme en profondeur de l’ONE, comme s’y était engagé le Parti libéral en campagne électorale. Ils demandent l’arrêt complet de l’étude du projet Énergie Est jusqu’à la refonte. « C’est clair que le processus est brisé, et même le premier ministre a reconnu que le processus manque de crédibilité. L’étude devrait être suspendue jusqu’à ce que l’ONE soit réparé », souligne pour sa part l’organisme torontois Environmental Defence.

Lire sur Le Devoir

Le Devoir : Énergie Est : le ministre Carr espère une reprise rapide du processus