Bahador Zabihiyan et François Cormier / ICI Radio-Canada :

S’il y a moins de départs sur 67 des 221 lignes d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM), le nombre d’heures de service demeure le même, selon des données compilées par l’application TRANSIT et obtenues par Radio-Canada.

Jeudi matin, Projet Montréal affirmait que la STM avait réduit son offre de services sur 47 de ses 221 lignes. Le parti d’opposition officelle à la Ville de Montréal a utilisé les données de la STM compilées par l’application TRANSIT pour l’automne 2016 et l’hiver 2017. Cette méthode a été critiquée par la STM; la société affirme qu’il aurait plutôt fallu comparer des trimestres de la même période.

Radio-Canada a donc analysé les données compilées par l’application TRANSIT pour savoir si les autobus montréalais passaient moins souvent que l’année dernière à la même période.

Résultat : le nombre de départs prévus d’autobus a diminué sur 67 lignes cet hiver, comparativement à l’hiver 2016.

Lire sur ICI Radio-Canada

Malgré l’augmentation de service d’autobus: des quartiers moins bien desservis

Camille Gaior / Le Journal de Montréal :

Pour améliorer son service sur les grands axes et autour du chantier Turcot depuis le début de l’année, la STM a dû couper 1005 départs sur 47 lignes d’autobus, principalement dans des quartiers déjà mal desservis par les transports en commun, déplorent plusieurs.

«Plus de service sur la [ligne] 41, c’est la plus grande demande des résidents du quartier», lance France Émond, de Vivre Saint-Michel en Santé, déçue de constater que 85 des 460 départs hebdomadaires avaient été supprimés sur la seule ligne locale de ce quartier déjà enclavé.

La STM s’est vantée de bonifier son service depuis le retour des Fêtes sans toutefois mentionner que des départs d’une ligne sur cinq avaient été supprimés.
Selon des données compilées par l’application Transit, 1599 départs hebdomadaires ont été ajoutés sur l’ensemble du réseau et 1005 ont coupés, une hausse de 5000 heures par rapport à l’automne dernier.

Lire sur Le Journal de Montréal

La STM réfute les allégations de réduction du service de bus

Marie-Eve Schaffer / Journal Métro :

(…) En épluchant les données ouvertes de la STM des mois de novembre, décembre et janvier, Projet Montréal a constaté que le service a diminué sur 47 lignes de bus depuis le début de l’année.

«C’est à peu près 20% du réseau de bus de Montréal, a déploré jeudi la chef de la formation politique, Valérie Plante. C’est très important.»

Le circuit 747, qui fait le lien entre le centre-ville et l’aéroport Montréal-Trudeau, a perdu 195 départs par semaine, ce qui en fait la ligne la plus touchée par les variations de service, d’après l’analyse de Projet Montréal. Celle-ci a aussi remarqué que les lignes 106-Newman (93 départs de moins par semaine), 41-Quartier-Saint-Michel/Ahuntsic (85 départs de moins par semaine) et 211-Bord-du-Lac (45 départs de moins par semaine) sont celles où le service a été révisé à la baisse dans plus grande mesure.

«Encore une fois, on a un exemple éloquent que le maire de Montréal est déconnecté de la réalité de monsieur et madame Tout-le-monde, a dit Valérie Plante. On voit son peu d’intérêt pour le développement d’un réseau de transport en commun qui serait fiable, efficace et rapide.»

Lire sur le Journal Métro

La Presse : Bataille de chiffres sur les services d’autobus de la STM