Alizée Calza / Le Journal de Montréal :

Un tribunal autrichien a refusé jeudi soir la construction d’une troisième piste à l’aéroport de Vienne jugeant l’impact environnemental excessif.

Le tribunal a fait valoir que «l’impact en termes d’émissions de CO2 excède les aspects positifs» du projet. Selon des expertises demandées par les juges, la construction et l’exploitation de la future piste aurait abouti à une hausse d’environ 2% des émissions nationales de gaz à effet de serre, alors que l’Autrice s’est engagée à diminuer de 2,25% son impact dans ce secteur d’ici 2020.

«C’est un jugement qui fera école et qui était attendu depuis longtemps par les spécialistes des sciences de l’environnement», a estimé vendredi Erika Wagner responsable de l’Institut de droit de l’environnement à Linz.

Lire sur Le Journal de Montréal

L’agrandissement de l’aéroport de Vienne interdit à cause du réchauffement climatique

AFP :

(…) « A ma connaissance, c’est la première fois au monde que la protection du climat est invoquée pour interdire un projet concret », a souligné dans un quotidien national l’avocat de l’aéroport, Christian Schmelz. Selon lui « les avions ne voleront pas moins, ils atterriront juste ailleurs ».

Planifié depuis dix ans, le projet d’agrandissement de Vienne-Schwechat vise à anticiper une saturation des structures actuelles en 2025, selon la direction. L’aéroport a accueilli un chiffre record de 23,4 millions de voyageurs en 2016 et table sur une nouvelle hausse de 2% de son trafic passagers en 2017.

Difficile de mesurer encore la portée du jugement, qui se situe potentiellement à l’échelle mondiale, notamment dans les pays engagés dans un programme de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. C’est notamment le cas de la France…

Lire sur LeMoniteur.fr

La Presse : L’aviation se tourne vers les carburants alternatifs durables