Phare Ouest / ICI Radio-Canada :

2017 sera-t-elle l’année de l’envol de l’industrie du gaz naturel liquéfié (GNL) en Colombie-Britannique? La première ministre Christy Clark en avait fait un de ses principaux arguments de campagne lors de l’élection précédente, nul doute que le sujet reviendra à l’ordre du jour de la prochaine campagne électorale qui s’annonce pour le printemps.

En 2016 des investissements estimés à 20 milliards ont été réalisé dans cette industrie, dans la province. Selon, Jean-Thomas Bernard, professeur d’économie à l’Université d’Ottawa, il n’est pas clair que 2017 sera l’année du lancement de nombreux projets de l’industrie du GNL. En Asie, le prix du GNL a chuté énomrmément, la Russie et l’Australie ont aussi développé ce secteur, explique-t-il.

Globalement, la situation économique mondiale ne favorise pas l’expension du GNL, il y a eu une fenêtre d’opportunité et le développement local de cette industrie a pris du temps et les oléoducs n’ont pas, non plus, bonne presse, ajoute le professeur.

Écouter sur ICI Radio-Canada