Réjean Parent / Le Journal de Montréal :

Dans son style habituel, le maire Denis Coderre y est allé d’une formule choc pour tenter de minimiser les conclusions du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) relativement au projet de transport collectif (REM) mis de l’avant par la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) avec l’aval des autorités québécoises et montréalaises, c’est sa façon originale de dire que le BAPE n’est pas infaillible et qu’il faut aller de l’avant avec le projet.

Revue de presse sur le rapport du BAPE
Découvrez tous nos articles sur le train de la Caisse

En cela, il est en harmonie avec le premier ministre Couillard qui réagissait au rapport du BAPE à Davos sans en avoir pris connaissance et qui entendait poursuivre le projet. Il est vrai que le BAPE n’est pas infaillible et demeure un organisme conseil pour le gouvernement, les décisions incombant au pouvoir exécutif. Il est toutefois surprenant d’observer le traitement cavalier que les plus hautes autorités auront servi à l’institution pour minimiser ou même discréditer son rapport.

Je peux comprendre que le rapport est dérangeant pour nos politiciens après avoir affiché un enthousiasme débonnaire sur la place publique mais il ne saurait faire fi des conclusions des commissaires par un simple saut d’humeur. Le BAPE m’apparaît à l’abri des conflits d’intérêt qui peuvent animer les promoteurs du projet et rend son avis en toute indépendance à l’intérieur du mandat qui lui est dévolu, quoi qu’en disent les ploutocrates et leur think tank.

Lire sur Le Journal de Montréal

Un REM précipité pour des politiciens pressés

Michel C. Auger / ICI Radio-Canada :

Depuis la publication du rapport du Bureau d’audiences publiques en environnement, deux politiciens pressés sont montés au créneau pour dire, essentiellement, qu’ils allaient l’ignorer : Philippe Couillard et Denis Coderre, qui a résumé toute sa pensée en disant : « Le BAPE, ce n’est pas le pape. »

Pour des raisons politiques différentes, autant le premier ministre du Québec que le maire de Montréal ont besoin que le REM soit mis en chantier rapidement.

rem_plq_denis-coderre_politiciens-presses_michel-c-auger_pf

rem_plq_denis-coderre_politiciens-presses_michel-c-auger_2_pf

 

 

Lire sur ICI Radio-Canada