Alexandre Shields / Le Devoir :

La directive transmise par Québec à TransCanada en vue de la réalisation de son étude d’impact pour Énergie Est aurait laissé en suspens plus de 800 questions liées au controversé projet de pipeline, des questions pourtant soulevées dans les mémoires qui devaient être déposés au BAPE qui a été annulé en avril par le gouvernement. Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) a publié jeudi une recension de 862 questions laissées en suspens et inscrites dans plus de 100 mémoires rendus publics depuis l’arrêt des travaux du BAPE, sur un total de 300 mémoires déposés.

Lire sur Le Devoir

CQDE : Évaluation du projet Énergie Est de TransCanada : le gouvernement a laissé 862 questions en suspens