Marc Rochette / Le Nouvelliste :

(Bécancour) «Quand on ne reçoit pas de cadeau, il faut savoir le demander. Et il faut qu’il se passe quelque chose en 2017.»

Voilà comment le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a justifié sa sortie commune avec son homologue de Trois-Rivières, Yves Lévesque, pour réclamer la réalisation du projet de Gaz Métro Solutions Énergie évalué à 75 millions de dollars.

Et la pression vise le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, pour qu’il accorde son feu vert.

On sait que pour le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), la construction de cette usine pour alimenter la centrale n’est pas la meilleure solution pour faire face aux grandes demandes hivernales en énergie. Une position contestée par le promoteur qui se tient prêt à livrer la marchandise, à la demande de son client, Hydro-Québec.

Lire sur Le Nouvelliste

Les maires de Bécancour et Trois-Rivières interpellent Couillard

TVA Nouvelles :

(…) «Nous, on met un peu de pression pour s’assurer qu’au niveau gouvernemental on va donner les permis qui sont nécessaires pour pouvoir aller de l’avant», a expliqué Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour.

«Ce n’est pas de l’argent public, c’est de l’argent privé. Alors si les gens sont prêts à investir 75 millions je pense que ce ne sont pas des fous. Ils savent que ça va être rentable. Il y a un besoin», a ajouté le maire Yves Lévesque de Trois-Rivières.

La lettre envoyée au premier ministre est datée du 7 novembre dernier. C’est parce que les maires n’ont même pas reçu d’accusé réception qu’ils ont décidé de faire une sortie publique mardi.

Lire sur TVA Nouvelles