Fannie Olivier – La Presse canadienne :

Le Bloc québécois a réuni 25 000 signatures de citoyens qui s’opposent à la construction du pipeline Énergie Est — la preuve que la population s’oppose massivement au projet, selon la formation politique. (…)

La citoyenne à l’origine de cette pétition, Christiane Crevier, a soutenu en point de presse mardi que si elle disposait d’autant de moyens que TransCanada, elle parviendrait à signer l’arrêt de mort du projet. Selon elle, TransCanada tente d’effectuer « un lavage de cerveau » avec des moyens financiers et logistiques imposants.

« On passe un oléoduc dans ma cour, mais surtout, on essaie de me le cacher, a-t-elle déploré. L’information est divulguée au compte-gouttes, l’information est manipulée par une armée de relationnistes, bref, l’information est volontairement et bassement déformée pour nous faire avaler un projet. »

Lire sur Le Devoir

Ajout : 

Le Journal de Québec : Une pétition de 25 000 noms contre Énergie Est