La Presse Canadienne :

Le syndicat Unifor, qui représente des milliers de travailleurs dans la forêt et les industries connexes, presse le gouvernement fédéral de faire connaître l’aide qu’il apportera aux entreprises du secteur du bois d’oeuvre. Il se dit inquiet et craint des pertes d’emplois chez ses membres.

En entrevue avec La Presse canadienne, lundi, au congrès de la FTQ, à laquelle Unifor est affilié, Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat, a dit appréhender l’effet sur l’emploi, ici, des taxes ou des limitations aux exportations canadiennes qu’imposeront les Américains.

Vendredi dernier, l’industrie américaine du bois d’oeuvre a déposé une requête judiciaire pour concurrence déloyale et dumping contre l’industrie canadienne, lançant ainsi une nouvelle guerre commerciale contre le Canada, incluant le Québec. La coalition réclame des autorités américaines qu’elles imposent des tarifs douaniers punitifs sur les produits en provenance du Canada pour compenser les torts causés aux scieries des États-Unis.

Lire sur Le Devoir

Vers une meilleure consultation des communautés dans l’exploitation forestière

Alix-Anne Turcotti / ICI Radio-Canada :

Forest Stewardship Council (FSC) Canada publie la deuxième version de sa norme nationale d’aménagement forestier à la suite d’une consultation du public et des joueurs clés de l’industrie forestière.

Le projet révisé a pour but de promouvoir davantage les pratiques responsables en ce qui concerne les droits ancestraux et la préservation du caribou des bois.

Le président de FSC Canada, François Dufresne, explique que l’organisme favorise une approche pour améliorer la relation de confiance avec les Autochtones.

Nous, ce qu’on préconise avec l’appui des communautés autochtones, c’est de bâtir des relations à long terme, sur la confiance. Alors, on pense qu’avec ça, les compagnies forestières qui vont détenir le certificat forestier vont pouvoir opérer en forêt de façon responsable.
– François Dufresne, président de FSC Canada

Lire sur ICI Radio-Canada

Québec injecte 1,2 million $ à l’UQAC

ICI Radio-Canada :

Le gouvernement du Québec investit 1,2 million de dollars à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour développer, notamment, une formation sur l’utilisation du bois sur les chantiers de construction.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, était de passage à Saguenay pour en faire l’annonce lundi matin.

Sur cette somme, 600 000 $ permettra de financer ce programme de formation continue destinée aux travailleurs, jusqu’en 2018. Les professionnels peuvent donc s’inscrire afin d’en apprendre davantage sur les constructions en bois.

Lire sur ICI Radio-Canada