Denis Villeneuve / Le Quotidien :

(Chicoutimi) Le comité Citoyens pour un Vaudreuil durable (CVD) et sa présidente, Lana Pedneault, sont déçus de la réponse de Rio Tinto au rapport Delisle. Ils entendent poursuivre le combat en interpellant le ministre de l’Environnement, David Heurtel, afin qu’il utilise son pouvoir discrétionnaire en faveur de la tenue d’un nouveau processus d’évaluation environnemental par le BAPE.

Après avoir participé à une vidéoconférence avec la direction du Complexe Jonquière, le CVD ne croit pas que les mesures annoncées soient de nature à augmenter le niveau d’acceptabilité sociale du projet Vaudreuil au-delà de 2022.

Référant aux déclarations passées du ministre, Mme Pedneault mentionne que le ministre avait déjà évoqué la possibilité d’utiliser son pouvoir s’il constate l’absence d’équilibre dans l’acceptabilité sociale. Pour le moment, le CVD souhaite consolider ses appuis auprès de divers groupes et organismes en attendant que Rio Tinto dépose officiellement auprès du ministère de l’Environnement son avis de projet.

Lire sur Le Quotidien