Camille Dufétel / 24 heures :

Panneaux solaires, planchers chauffants, réflexes éco-responsables : un tout nouvel hôtel du Quartier des spectacles compte bien limiter son empreinte écologique.

«Mes panneaux solaires thermiques me donnent l’eau chaude domestique, le chauffage du spa et le déneigement de la terrasse sur le toit ; pour limiter la consommation énergétique on a aussi des planchers chauffants de béton à la grandeur de l’hôtel, et puis on a de grandes fenestrations pour la chaleur naturelle avec l’orientation sud», énumère Marie-Jeanne Rivard, entrepreneure et responsable du projet du Boxotel, un nouvel hôtel qui ouvrira dans deux semaines au coin de la rue Ontario Est et de l’avenue de l’Hôtel-de-Ville.

Il y a deux ans, l’animatrice de l’émission «Flip de Fille» sur Moi & Cie a fait le pari de construire un hôtel où l’on profite d’habitations à court ou moyen terme en favorisant la sous-consommation énergétique et matérielle. Vingt mini-appartements modulables le composent. «J’essaie d’avoir une conscience environnementale pendant et après la construction», explique-t-elle, précisant avoir misé sur une une excellente isolation. Des choix qui lui permettront d’économiser en chauffage et en climatisation.

Lire sur Le Journal de Montréal