Agence QMI :

Le bilan annuel du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rendu public jeudi est clair : les braconniers sont très actifs dans les forêts de toutes les régions de la province. Pour l’année 2015-2016, 5217 dossiers d’infraction à la réglementation ont été ouverts au Québec, ce qui a entraîné le dépôt de 7000 chefs d’accusation contre 4815 personnes. Des amendes totalisant 2,6 millions $ ont été payées par les contrevenants. Chaque année, Québec investit 39 millions $ dans son service de protection de la Faune. Souvent, ce sont les chasseurs et les pêcheurs respectueux des lois qui sont la meilleure ressource pour lutter contre les braconniers. «Dans le braconnage, il y a beaucoup de signalements et ça nous permet de faire des enquêtes», a affirmé le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette.

Lire sur TVA Nouvelles