La Presse Canadienne :

Melfort — Il semble que la pétrolière Husky Energy ait attendu 14 heures avant de prévenir le gouvernement de la Saskatchewan d’une fuite à son oléoduc, mercredi soir dernier, près de Maidstone. Selon le rapport d’incident de la pétrolière, Husky s’est aperçue de la fuite sur la rive sud de la rivière Saskatchewan Nord vers 20 h, mercredi dernier. Or, le gouvernement provincial a été prévenu vers 10 h 30 le lendemain matin. Le vice-président de Husky, Al Pate, a indiqué que des irrégularités avaient été détectées mercredi soir et que des équipes se trouvaient sur place le lendemain matin. (…)

Les efforts de nettoyage, entamés jeudi dernier, se poursuivent toujours. Le ministère fédéral de l’Environnement a indiqué que la tâche se complique, car du pétrole a plongé sous la surface de l’eau.

Lire sur Le Devoir