La Presse Canadienne :

Lundi, le conseil municipal de Prince Albert devait tenir une réunion d’urgence afin, dit-on, de faire adopter des mesures draconiennes de conservation des eaux telles que l’interdiction d’arroser les pelouses, les terrains de golf et les parcs publics. Les parcs aquatiques, les lave-autos, les buanderies et les autres entreprises consommant d’importantes quantités d’eau devront suspendre leurs activités. Toute infraction à ce règlement temporaire est passible d’une amende de 1000 $, a souligné M. Toye.

Lire sur La Presse