La Presse Canadienne :

PRINCE ALBERT, Sask. – Alors que l’eau commence à circuler par des canalisations temporaires dans des secteurs de la Saskatchewan touchés par un déversement de pétrole, des experts réfléchissent à d’autres solutions si la contamination devait persister jusqu’à l’hiver. Le directeur général de la ville de Prince Albert, Jim Toye, a affirmé que l’une des options examinées était de recommencer à puiser de l’eau dans la rivière Saskatchewan Nord et de la traiter pour en retirer les hydrocarbures.

Bris d oleoduc Saskatchewan_eau hiver_PF

M. Toye a fait valoir, dimanche, qu’il restait environ 95 jours avant qu’il «ne fasse vraiment froid» en Saskatchewan, et que la solution de canalisations en surface pour l’accès à de l’eau potable ne soit plus viable.

Lire sur L’actualité