ICI Radio-Canada :

Des militants autochtones et sociaux remettent en question l’indépendance desconsultants embauchés pour évaluer l’impact environnemental du déversement de pétrole de Husky Energy dans la rivière Saskatchewan Nord. L’entreprise enquête sur elle-même, fait valoir l’un des militants, Don Kossick. Il conteste aussi le travail d’évaluation du pipeline qui a été fait par le gouvernement avant le déversement. Don Kossick remet en question la capacité du gouvernement à analyser les impacts de ce déversement.

Le groupe de militants a fait appel à l’organisation sans but lucratif E-Tech International, qui évoque de potentiels conflits d’intérêts entre les consultants et l’industrie pétrolière. Selon l’hydrogéologue d’E-Tech responsable de l’évaluation sur le terrain, Ricardo Segovia, beaucoup de consultants embauchés par les gouvernements travaillent directement pour les pétrolières. « Ils s’assurent de satisfaire les besoins de leurs clients. C’est là qu’il y’a conflit d’intérêts », explique-t-il.

Lire sur ICI Radio-Canada