ICI Radio-Canada :

L’Agence de l’eau de la Saskatchewan (WSA) veut procéder à davantage d’analyses avant de permettre aux municipalités touchées par le déversement de pétrole de rouvrir leur apport en eau de la rivière Saskatchewan Nord. « Les apports de la rivière Saskatchewan Nord seront rouverts quand les risques seront considérés comme faibles », a affirmé le directeur général de l’agence, Sam Ferris, lors d’une téléconférence organisée par la province.

Jusqu’ici, l’agence a analysé 21 échantillons collectés à cinq différents emplacements de la rivière le 4 et le 5 août. Parmi eux, aucun n’excédait les normes nationales ou provinciales concernant l’eau potable. Deux des échantillons excédaient toutefois les recommandations canadiennes pour la qualité de l’environnement; l’un en matière de pyrène et l’autre de toluène. Il s’agit de deux substances chimiques présentes dans le pétrole lourd.

Lire sur ICI Radio-Canada