Normand Provencher / Le Soleil :

(Québec) Quelque 640 000 Québécois sont exposés quotidiennement à diverses sources de bruit, principalement la circulation routière, ce qui n’est pas sans occasionner des effets nuisibles sur leur santé et des coûts sociaux importants. «On a longtemps considéré le bruit environnemental comme une simple nuisance, alors qu’il faut le voir maintenant comme un polluant, au même titre que la pollution de l’air», a expliqué jeudi le Dr Pierre Deshaies à l’occasion du congrès des urbanistes du Québec qui se tient dans la capitale.

Lire sur Le Soleil