Steeve Paradis / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Baie-Comeau) Trois enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) sont arrivés aux Bergeronnes en fin d’avant-midi mardi, afin de comprendre pourquoi un canot pneumatique de l’entreprise Croisières Essipit a heurté une baleine lundi midi, au large de ce village de la Haute-Côte-Nord. Dès leur arrivée, les enquêteurs ont commencé à interroger les témoins de l’événement, dont la dizaine de passagers qui se trouvaient à bord de l’embarcation. Ils ont également amorcé leur inspection mécanique du moteur du bateau. «On peut confirmer pour l’instant qu’il y a bien eu collision entre le bateau et une baleine dont on ne connaît pas l’espèce», a indiqué l’un des enquêteurs du BST, François Dumont. «Après la collision, il y a eu deux personnes à l’eau [le capitaine et un client], qui ont souffert un peu d’hypothermie, et un blessé léger à bord.»

Lire sur Le Soleil

Collision entre un canot pneumatique et une baleine

Steeve Paradis / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Les Bergeronnes) Un canot pneumatique de l’entreprise Croisières Essipit est entré en collision avec une baleine lundi midi dans le secteur des Bergeronnes, en Haute-Côte-Nord. Deux personnes, dont le pilote, ont dû être conduites à l’hôpital. Selon un bref communiqué émanant du Conseil de la Première Nation des Innus Essipit, propriétaire des Croisières Essipit, le mammifère marin a surgi subitement hors de l’eau tout juste devant le bateau, prenant de court le pilote, qui n’a pas été en mesure d’éviter la collision. Ce dernier ainsi qu’un passager ont été éjectés de l’embarcation. Les deux hommes ont toutefois été rapidement secourus par les ambulanciers, assistés par le Service incendie des Bergeronnes. Ils ont été conduits au pavillon des Escoumins du Centre de santé de la Haute-Côte-Nord pour y être traités pour des blessures dont la nature n’a pas été précisée. Les corps policiers n’ont pas eu à intervenir.

Lire sur Le Soleil