AFP :

MARRAKECH, Maros – Le Canada, l’Australie et le Japon comptent parmi les «très mauvais» élèves de l’action climatique, selon un rapport annuel qui évalue les politiques de 58 pays et salue cette année les actions de la France et du Maroc.

canada_prix-fossile_pf

Ce Climate change performance index, publié mercredi en marge de la COP de Marrakech, «confirme le décollage des énergies renouvelables et les développements positifs dans le domaine de l’efficacité énergétique», indiquent Germanwatch et le Climate Action Network (CAN), organisations qui ont coordonné les travaux. (…)

Le Canada, très peu allant ces dernières années dans le domaine climatique, est mieux noté en matière d’engagement international depuis l’arrivée de Justin Trudeau au pouvoir fin 2015, mais des mesures concrètes doivent encore être annoncées.

Lire sur Le Journal de Montréal

Gaz à effet de serre: le Canada aura du mal à atteindre sa cible, croit Couillard

Régys Caron / Le Journal de Québec :

MARRAKECH – Philippe Couillard prévoit que le Canada aura du mal à atteindre la cible de réduction des gaz à effets de serre fixée par les conservateurs, puis adoptée par le gouvernement Trudeau. «Compte tenu de la réalité canadienne, cette cible va être difficile à atteindre. Il faut se concentrer sur l’action internationale», a déclaré, mardi, le premier ministre du Québec qui participe à la 22e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui se tient à Marrakech.

Le Canada ambitionne de réduire ses émissions de GES de 30 % par rapport à ses émissions de 2005, d’ici 2030. Le Québec s’est engagé à réduire ses émissions de 37,5 %, sous le niveau de 1990, d’ici 2050.

Lire sur Le Journal de Québec