ICI Radio-Canada :

Le cabinet fédéral étudie de nombreux projets de pipelines, mais il doit se prononcer d’ici vendredi sur deux projets d’envergure proposés par la compagnie Enbridge, dont le renouvellement de la canalisation 3, un projet d’une valeur de 7,5 milliards de dollars.

Le premier projet, qui a déjà beaucoup retenu l’attention du public, est le projet Northern Gateway, un projet de construction de pipeline pour transporter le pétrole des sables bitumineux de l’Ablerta jusqu’à un port pétrolier situé sur la côte nord de la Colombie-Britannique.

Cela fait maintenant plus de 10 ans qu’Enbridge élabore ce projet d’oléoducs de 7,9 milliards de dollars, qui prévoit la construction de plus de 1000 kilomètres de conduites entre le nord-est d’Edmonton et le port en eaux profondes de Kitimat, près du Pacifique, pour l’exportation de pétrole brut vers l’étranger. Une conduite parallèle rapporterait en Alberta quelque 193 000 barils par jour de diluant, un produit utilisé pour liquéfier davantage le bitume afin d’accélérer son transport par oléoduc.

La Cour fédérale a annulé la décision de l’ancien gouvernement conservateur de Stephen Harper qui avait approuvé le projet. Le premier ministre Justin Trudeau et son cabinet doivent maintenant décider s’ils lanceront de nouvelles consultations avec les Autochtones comme demandé par la Cour ou s’ils laisseront tout simplement tomber le projet.

Lire sur ICI Radio-Canada