Florence Sara G. Ferraris / Le Devoir :

Les provinces qui n’ont toujours pas fait le saut dans le marché du carbone n’auront bientôt plus le choix, a fait savoir la ministre de l’Environnement du Canada, Catherine McKenna. Dans une entrevue accordée à l’émission Question Period, diffusée sur les ondes de CTV, la ministre a déclaré qu’elle entendait imposer un prix minimum à toutes les provinces qui n’en établiraient pas un elles-mêmes, et ce, dès cet automne. « Ce sera obligatoire, a indiqué la députée fédérale au cours de la même entrevue. Tout le monde devra établir un prix sur le carbone. Si les provinces ne veulent pas le faire elles-mêmes, nous l’imposerons ! » À l’heure actuelle, seuls les gouvernements du Québec, de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont mis sur pied soit une taxe sur le carbone, soit un système de plafonnement et d’échanges à la manière d’une bourse. À l’inverse, le premier ministre de la Saskatchewan a fait connaître son opposition à pareil système, stipulant que les provinces de l’Ouest étaient déjà suffisamment affectées par les bas prix du pétrole.

Lire sur Le Devoir

Vers l’imposition d’une taxe sur le carbone pancanadienne?

Agence QMI :

La ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Catherine McKenna, a affirmé que le gouvernement fédéral pourrait bien imposer une taxe sur le carbone aux provinces récalcitrantes à l’idée d’implanter un tel système. «C’est obligatoire. Tout le monde va devoir avoir un prix sur le carbone. […] Ça veut dire qu’un système pourrait être imposé, oui», a affirmé la ministre McKenna en entrevue à l’émission CTV’s Question Period. Actuellement, seules quatre provinces – Québec, Ontario, Alberta et Colombie-Britannique – disposent d’une taxe sur le carbone ou d’un système de bourse du carbone pour tarifer les émissions des entreprises. Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a dénoncé la prise de position de Mme McKenna, en soulignant qu’il ne s’agit pas «de l’approche collaborative promise par le premier ministre lors de son élection».

Lire sur TVA Nouvelles